Publié le

Mise à nu N°62

Romains 4:17 (4:16) selon qu’il est écrit: (4:17) Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.
18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité.
19 Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants.
20 Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,
21 et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir.
Je trouve l’histoire d’Abraham incroyablement pleine d’optimisme! Des années après que Sarah soit en âge de porter un enfant il a cru que dans sa vieillesse, elle mettrait un bébé au monde. Aujourd’hui les femmes ont rarement des enfants au-delà de 40 ans. Considérant que les femmes vivent en moyenne 80 ans, on peut dire qu’elles conçoivent dans la première moitié de leur vie. Sarah a vécu jusqu’à 120 ans. La moitié de sa vie aurait été dans la soixantaine, et pourtant elle a mis Isaac au monde à 90 ans. Ils croyaient en Dieu. Ils étaient heureux d’y croire. Ils ont probablement dansé dans leur tente et se sont réjouis.
C’est ainsi que fonctionne la foi. Elle parle des événements à venir comme s’ils étaient déjà là. Bienqu’ils ne puissent pas voir, puisque la chose n’existe pas encore, ils en parlent comme si elle existait déjà, et ils peuvent facilement l’imaginer. La foi est un procédé exactement contraire au raisonnement logique, et elle ne vacille pas. La foi ne fait pas de va et vient entre croire et ne plus croire. Si Dieu l’a dit, Il est pleinement capable de faire de qu’Il a dit, et Lui-même danse avec vous quand vous avez confiance en Lui pour accomplir des rêves impossibles.

Laisser un commentaire